Vendredi 23 novembre 5 23 /11 /Nov 22:25

Voici quelques mois que nous échangeons des messages avec une femme charmante.
Jusqu'ici, des incompatibilités totales d'emploi du temps ne nous avaient pas permis de nous rencontrer. Il y en avait toujours un de nous qui ne pouvait pas. L'éloignement géographique n'aidait pas non plus à faciliter la rencontre...
Nous réussissons tout de même à convenir d'une date mais le rendez-vous tombera finalement à l'eau suite à quelques malheureux imprévus.

 

A la fin de l'été, nous recevons un nouveau SMS.

"Très envie de vous voir, je peux venir ce week end si ça vous dit."

 

Bah oui, ça nous dit bien !
Mais bon, encore une fois, ça tombe mal, Manon déménage, et nous serons à peine dans les murs le jour prévu.
Ca ne dérange pas Julia et nous plaisantons sur le fait que ce serait une manière originale de pendre la crémaillère.

 

Le jour venu, nous essayons tant bien que mal de dégrossir le tas de carton pour tout caser dans le tout nouveau mais aussi tout petit appart de Manon. Heureusement, venant de Paris, Julia nous laisse le temps de ranger.
Ca fait de la place, ça nous occupe et ça nous permet de ne pas piafer trop d'impatience.
Pour que la route soit moins longue pour elle, nous faisons des petites pauses SMS de temps en temps.
Les textos deviennent de plus en plus chauds et la fin de la route passe plutôt rapidement.

 

Julia est enfin arrivée. Nous fasisons connaissance autour d'un verre, parlant de tout et de rien, de nos goûts musicaux radicalement opposés...
La journée a été bien chaude et Julia nous laisse pour aller se rafraichir sous la douche.

Nous sommes debouts enlacés en train de nous embrasser lorsqu'elle sort de la salle de bain. Nous la prenons par la main et l'invitons à nous rejoindre et commençons à nous embrasser tous les trois. Je les regarde alors que leurs lèvres se collent, que leurs langues se cherchent et je suis aux anges. Julia se tourne vers moi et j'ai la chance à mon tour de pouvoir goûter ses lèvres pulpeuses. Tour à tour, toujours debouts, nous nous retrouvons chacun au milieu. Après les mots, nous faisons connaissance avec le langage du corps, des caresses et des baisers...
Les vêtements volent à travers la pièce et nous sommes rapidement tous les trois nus. Nous finissons par rejoindre le lit, élément central de cette unique pièce en cours d'aménagement, et commençons à pousser les jeux un peu plus loin.

 

Les filles commencent entre elles par des jeux de langue, je les observe, les caresse. Je vois dans les yeux de Manon qu'elle prend beaucoup de plaisir à faire couiner Julia pendant que je m'occupe de ses seins.
Julia jouit bruyamment et nous la laissons doucement reprendre ses esprits. Je me glisse entre les cuisses de Manon et entreprend de la lécher. Elle est tellement excitée que quelques coups de langue suffisent à la faire jouir. Son clitoris n'étant pas encore trop sensible, je continue et finis par la faire jouir une deuxième fois alors que Julia s'occupe de sa poitrine. Les cris de jouissance emplissent l'appartement aux murs fins comme du papier...
Les filles s'enlacent et s'embrassent avant de venir s'occuper de moi. Deux langues parcourent mon sexe dressé, lorsque qu'une bouche gobe mon gland, je sens l'autre aspirer délicatement mes tesicules. Notre complice du jour laisse Manon jouer avec ma bite et vient m'embrasser fougueusement. N'ayant pas envie de jouir aussi rapidement, je mets fin à ces jeux et me tourne vers notre invitée. Je caresse son corps, ma main glisse sur ses seins, son ventre, ses cuisses, son sexe humide. Manon se colle à moi dans mon dos pendant que mes doigts se perdent dans la chatte de Julia. J'ai encore envie de l'entendre jouir. J'écoute son corps, cherche ce qu'il aime, ce qui lui fait du bien. Son souffle s'accélère, ses muscles se tendent, son bassin se soulève et retombe dans un nouveau cri de jouissance.

Manon se met à quatre pattes et me tend alors ses fesses. Je passe derrière elle et la pénètre doucement au départ puis de plus en plus fort. Elle essaye tant bien que mal d'embrasser Julia et fini par s'accrocher à elle, à se coller contre elle. Cette dernière commence à se caresser en nous regardant, cela nous excite encore plus et c'est maintenant Manon qui hurle son plaisir.

 

Pantelante, elle s'écroule sur le dos. Julia et moi nous nous embrassons et décidons de ne lui laisser aucun répis.
Julia s'allonge alors sur Manon en 69 pour la lécher à nouveau. Ma belle reprend vite ses esprits et lui rend la pareille. Je suis derrière notre invitée et caresse son dos. De temps en temps, la bouche de Manon délaisse la chatte trempée pour venir gober mon sexe qui durcit à nouveau rapidement. Je m'approche encore un peu et ma bite frotte contre les fesses de Julia lorsqu'elle n'est pas dans la bouche de Manon. Je laisse durer le plaisir quelques minutes mais l'envie de prendre notre nouvelle amie se fait de plus en plus forte. Après m'être assuré que l'envie était réciproque, j'attrappe une capote et l'enfile. Julia s'allonge sur le dos et je me glisse entre ses cuisses. Manon me regarde avec un grand sourire et retourne embrasser Julia alors que je commence à la piloner allègrement. Ma belle commence à titiller en même temps son clitoris avec ses doigts et cette femme connait un nouvel orgasme.

 

Nous varions les plaisirs toute la nuit, enchainant les orgasmes jusqu'au petit matin.
Et quand nous nous calmons enfin, nous nous rendons compte qu'il n'y a plus de musique, plus un bruit dans l'appartement mais qu'on entend finalement très bien le voisin qui vient de fermer sa baie vitrée...
Pour une première nuit dans cet appartement, nous avons fait fort ! Au moins maintenant, ils sont prévenus.
Faut toujours faire une crémaillère comme celle ci pour annoncer la couleur aux voisins.

 

Par Ben - Publié dans : Expériences
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

 

AIDES

Derniers Commentaires

Syndication

  • Flux RSS des articles

 

Le Container

Allez y c'est cadeau !

NousLibertins.com - 1er reseau social libertin

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés