Mardi 5 juin 2012 2 05 /06 /Juin /2012 19:25

Mardi soir, de 21h à 01h du mat, c'était soirée gang bang au Container. Nous avons passé une excellente soirée, nous avons bien tripé avec tous les mecs présents et Manon a fortement contribué à ce que tous ceux qui étaient venus pour l'occasion ne repartent pas déçus.

 

Nous avons eu envie de prolonger cette excellente soirée en allant se boire une petite mousse au studio 21.
Une fois n'est pas coutume, nous n'étions pas habillés comme des pouilleux, alors nous en avons profité. 

Le club n'était pas très rempli, une douzaine de personnes grand max, mais cela nous allait très bien. Après cette folle soirée, nous avions envie d'être juste tous les deux dans un endroit à la cool où on peut s'embrasser et se caresser sans se sentir mal à l'aise.

 

Nous nous installons à l'écart du monde et de la musique dans le fumoir pour discuter de ce que nous venons de vivre. Collés l'un contre l'autre, la bière fraiche nous appaise et nous commençons à nous caliner comme si nous étions seuls au monde.
Ma main caresse la douce cuisse de Manon. Discussions, complicité, tendresse.  La robe légère de Manon remonte progressivement pour finir par dévoiler entièrement ses fesses et son sexe humide.

Nous restons là,  un long moment à profiter de cette douceur puis nous décidons de rejoindre la salle principale et voir si de nouvelles têtes sont arrivées.
A peine installés sur une banquette, un mec nous accoste et nous offre une bière. Inscrit lui aussi sur le site NousLibertins, il nous a reconnu et nous commençons à taper la causette. Le DJ croyant surement que plus le son est fort plus les gens dansent nous force à fuir cette salle et à rejoindre le fumoir pour pouvoir échanger autre chose que des "QU'EST-CE QUE TU DIS ?!!".

 

Nous reprenons place sur les canapés cosys, Manon se love à nouveau contre moi et nous pouvons enfin discuter et se comprendre tous les trois. Mes mains caressent à nouveau le corps de Manon et au fur et à mesure de la conversation, sa robe légère se relève de plus en plus pour finir par révéler à nouveau ses fesses et son sexe.  
Un autre homme qui ne quitte plus Manon des yeux depuis un moment malgré le fait qu'une charmante créature tente de tout faire pour l'attirer dans ses filets finit par nous rejoindre. Peut être que se rouler par terre totalement ivre et s'aggripper à sa jambe pendant 10 minutes n'était pas la meilleure technique d'approche...
Ce deuxième mec, un peu plus entreprennant que le premier, a les yeux rivés sur les fesses de Manon et commence à la complimenter, à essayer de nous séduire. Mais ce que nous avons vécu précédemment au Container nous a calmé pour la soirée et nous lui faisons comprendre gentiment qu'il ne se passera rien ce soir même si ma belle est à moitié nue.
Un troisième vient se joindre à nous et tente à son tour de nous plaire. Nous plaisantons un peu avec lui et nous finissons par prendre congé de ces trois mecs qui n'ont plus qu'une envie en tête, baiser Manon.

 

Nous partons faire un petit tour des chambres pour se rappeler quelques souvenirs et nous passons devant la croix de Saint André. J'ai une folle envie de prendre en photo Manon nue attachée à la croix. Elle accepte tout de suite avec un grand sourire et me laisse la déshabiller.
Nous sommes rejoint par les deux premiers hommes au moment où j'attrappe les fins poignets de Manon et les glisse dans les sangles que je serre au maximum. 
Ils s'assoient sur un banc face au spectacle que nous leur offrons et nous laissent profiter de notre délire sans intervenir. Je me recule de quelques mètres pour admirer la scène. Son corps nu attaché offert à la vue de tous. Je sors mon téléphone et commence à prendre quelques photos. Avec flash, sans flash, plan large, plan rapproché... Manon me regarde et me sourit, se prettant docilement à ce petit jeu.
Je lui propose de l'attacher face à la croix pour la prendre en photo de dos. Elle accepte et en profite pour frotter ses fesses contre ma bite pendant que je l'attache. La situation nous excite tous les deux mais j'ai encore envie de prendre quelques photos. Je m'attarde moins que la première fois et reviens rapidement me frotter contre elle tout en lui murmurant à l'oreille à quel point j'ai envie de la prendre. Je fais glisser mon pantalon et colle à nouveau mon corps contre le sien. Seul mon boxer sépare mon sexe bien dure de ses jolies petites fesses et je ne résiste pas longtemps à l'envie de le faire glisser lui aussi. C'est pile à ce moment là que quatre ou cinq personnes ont débarqué et n'ont rien trouvé de mieux que de taper la causette à moins d'un mètre de nous, à commenter la scène à haute voix...

Cela nous a sorti prématurément de notre délire et nous nous sommes rhabillés rapidement.

 

face

 

dos

 

 

Par Ben - Publié dans : Expériences
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

 

AIDES

Derniers Commentaires

Syndication

  • Flux RSS des articles

 

Le Container

Allez y c'est cadeau !

NousLibertins.com - 1er reseau social libertin

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés