Samedi 21 avril 2012 6 21 /04 /Avr /2012 03:32

 

Nous sommes en train de faire l'amour, tous les deux.

Ben attrape le double gode qui traine près de nous et me le fourre dans la bouche.

« J'ai envie de te voir sucer des bites. Allez, suce ! »

L'excitation monte en deux secondes.

Ben me baise la chatte bien fort et fait de même avec le double gode dans ma bouche.

J'arrache le jouet des mains de Ben, le prend à pleine main pour pouvoir mieux me pilonner.

« J'ai envie de bite !! »

« J'ai envie de bites partout ! Dans ta chatte, dans ton cul, dans ta bouche ! »

« Encules moi alors !! »

« Envie de double pénétration ! »

« Encules moi je te dis !! »

Ben glisse sa bite dans mon cul pour l'élargir puis ressort pour mettre le double gode dans ma chatte.

Nous sommes essoufflés, nous crions tous les deux, nous sommes au comble de l'excitation.

Je couine bien fort quand je sens la bite de Ben entrer dans mon petit cul.

« J'aime ça, encule moi plus fort ! »

« C'est trop bon ! »

« Ho oui, envie de deux bites, des vraies, dans ma chatte et dans mon cul ! »

Tenir le gode me gène et je finis par l'enlever pour bien pouvoir tendre mon cul et me le faire défoncer. Je donne des coups de bassin, je crie, Ben me pilonne autant qu'il peut.

« J'ai envie de bites ! »

Ben s'écroule près de moi, il n'a plus de force.

Il se branle, je me doigte. Nous sommes l'un contre l'autre.

Double pénétration. Bites. Sperme.

Nous passons en revue ce dont nous avons envie et nous jouissons tous les deux quelques secondes après. Ben me rempli la bouche de sperme et nous laissons l'excitation redescendre doucement sous de tendres et douces caresses...

Par manon - Publié dans : Brèves
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

 

AIDES

Derniers Commentaires

Syndication

  • Flux RSS des articles

 

Le Container

Allez y c'est cadeau !

NousLibertins.com - 1er reseau social libertin

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés