Samedi 21 avril 6 21 /04 /Avr 01:57

Ce jour là, ça avait commencé tranquille.

 

Ben me chauffait depuis deux jours pour aller rencontrer un couple libertin seule, mais malgré leur proximité et l'excitation, je refusais.

J'aimais beaucoup l'idée de les rencontrer pour boire un verre et d'être assez provocante pour leur donner envie de me baiser de suite. J'aimais aussi m'imaginer être leur petite salope à tous les deux. Et j'aimais savoir que Ben deviendrait dingue en me sachant avec eux, même si c 'était seulement pour boire un coup.

Mais je ne l'ai pas fait, parce que j'avais envie de vivre cette rencontre avec Ben.

 

Du coup rien d'extraordinaire en ce milieu d'après midi.

Je vais me préparer pour rejoindre Ben le soir.

Soutif, string, porte jarretelles, bas.

L'envie me vient de faire quelques photos, pour les envoyer à Ben, pendant qu'il bosse.Envie de lui faire plaisir.

En voici un aperçu:

 

manon dos

 

 

J'enfile ensuite jupe et t-shirt moulant, prends mon sac de godes et pars.

Sur le trajet, Ben m'appelle et me chauffe.

Ça l'excitait que je puisse rencontrer ce couple... Ça le rend dingue d'imaginer que je baise sans lui... Il a envie que j'arrive pleine de sperme sur les seins... Sur le visage même... Il a envie que je m'arrête sur une aire d'autoroute pour baiser un camionneur, au moins un...

 

Nous nous excitons sur cette dernière idée, comme nous l'avons déjà fait quelques fois.

Nous avons déjà tous les deux en tête l'aire sur laquelle je pourrais m'arrêter: celle où il y a principalement de gros camions et seulement des sanitaires. Je l'avais trouvé plutôt glauque lorsque je m'étais godé dans les toilettes il y a quelques mois, mais ça ne m'avais pas empêchée de couiner !

 

Là, je m'imagine me diriger vers les toilettes avec le big boss légérement dissimulé sous mon bras, croiser un camionneur dans la pénombre, lui lancer un regard provocateur qui l'incite à me dire quelques mots et saisir la première perche pour lui proposer de lui montrer ce que j'ai sous ma jupe. L'emmener dans les toilettes, le sucer, lui offrir une capote s'il insiste pour me baiser ou directement lui demander qu'il me jouisse dessus, et que ça le fasse jouir en deux minutes ! Repartir ensuite rapidement, pour rejoindre Ben, le sperme encore dégoulinant sur mes seins.

 

Finalement, j'arrive sur l'aire vers 22h. Je préviens Ben par sms d'un simple « j'y suis ».

Je m'avance en voiture vers les sanitaires qui ne sont même pas éclairés et me gare près d'un camion sans y prêter attention.

Voyant les sanitaires plongé dans le noir et n'étant du coup pas très rassurée, je m'apprête à repartir. Je tourne alors ma tête vers le camionneur encore éveillé, la lumière allumée dans sa cabine. Il m'observe.

Tout ce que Ben m'a dit pour me chauffer tout à l'heure repasse dans ma tête et l'excitation monte très vite. Je relève ma jupe pour laisser apparaître mon string, cale mes jambes comme je peux pour qu'elle soit un peu en hauteur et pour que je puisse bien écarter les jambes, et sors le Big Boss de mon sac à main. Je décale mon string et m'empresse de glisser le gode que j'enfonce bien au fond de ma chatte. Je tourne la tête vers l'homme dans son camion. Il à la tête collée contre sa vitre et me fixe. Je ne sais pas ce qu'il peut voir mais la situation me rend dingue ! Je me gode de plus belle, j'ai envie de me faire jouir ! J'ai envie qu'il voit que je suis une petite chienne, que je le provoque.

 

Je ne suis pas complètement rassurée quand même et je reprends la route rapidement après avoir joui.

J'ai envie de retrouver Ben pour lui raconter, je sais que ça va l'exciter, même si je ne suis pas pleine de sperme.

Je lui garde la surprise jusqu'à arriver chez lui malgré ses demandes. Je suis chaude comme la braise et je n'ai pas besoin de lui en dire davantage pour qu'il me baise dans sa cuisine, à peine arrivée, à peine déshabillés. Je n'ai pas encore réussi à lui raconter mon arrêt express parce que, courbée sur l'évier, il me fait couiner en me pilonnant la chatte comme un dingue.

Et puis je lui demande de me prendre le cul. Je donne de gros coups de bassin pour bien sentir sa bite me défoncer, c'est trop bon ! Un peu après, il revient dans ma chatte et je reprends un peu mes esprits pour lui raconter mes quelques minutes d'arrêt sur l'aire d'autoroute.

 

Mon récit l'excite à mort mais il croit que c'est une histoire pour nous exciter, nous faire fantasmer. Quand il comprend que je l'ai vraiment fait, que je suis vraiment capable d'être une petite salope, et de me faire mater par un inconnu dans son camion pendant que je me gode bien fort, il sort immédiatement de ma chatte, me colle contre lui et me fait descendre le long de son corps pour me jouir sur le visage !!

Par manon - Publié dans : Expériences
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

 

AIDES

Derniers Commentaires

Syndication

  • Flux RSS des articles

 

Le Container

Allez y c'est cadeau !

NousLibertins.com - 1er reseau social libertin

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés